biothermica

Notre énergie au service de l'environnement

Entete page

.

Usine de fabrication d'anodes

Usine d’anode - aluminerie

Une amélioration majeure des propriétés de durabilité et de conductivité électrique des anodes a été apportée récemment en préparant la pâte de brais à haute température, suivie immédiatement d’un refroidissement rapide à l’eau froide dans un malaxeur. L’addition d’eau à la pâte de brais s’accompagne toutefois d’une augmentation sensible des concentrations de COV, de HAP, tel le naphtalène, le benzo-a-pyrene, le fluorenthène et autres composés toxiques et de composés aliphatiques lourds. Une unité d’oxydation regénérative BIOTOX® a été adaptée et installée pour la première fois au monde sur ce type d’application dans une usine moderne d’aluminium au Canada. Le procédé BIOTOX® possède les caractéristiques suivantes:

  • Haut rendement de destruction (supérieur à 99,8 %) sur tous les composés (léger et lourd), les HAP, par rapport à un rendement de 70 % pour le procédé conventionnel sur les composés légers tels les HAP et le naphtalène;
  • Adaptation aux procédés et notamment au cycle de production des COV-HAP dans un mélangeur de pâte de brais;
  • Traitement dans l’incinérateur regénératif des COV-HAP dont les concentrations sont très variables;
  • Mise au point d’un système de recirculation des gaz qui soit flexible et qui maintient en tout temps les fumées de COV-HAP au dessus de leur point de rosée;
  • Sécurité du procédé et des équipements;
  • Volets spéciaux de type Biothermica.

Les améliorations apportées au procédé ont permis à l’usine d’anodes de rencontrer des normes environnementales très strictes tout en permettant de produire des anodes de grande qualité. D’autres améliorations ont été apportées, telles :

  • Système d’urgence pour évacuer rapidement la chaleur à l’intérieur de la chambre de combustion de l’unité BIOTOX®;
  • Boucle de recirculation brevetée accompagnée d’un brûleur;
  • Construction spéciale en bas des lits.

Cette unité s’est méritée la plus haute distinction internationale, soit le prix John D. Sensenbaugh du Air and Waste Management Association en 1999, pour l’accomplissement technologique de Biothermica dans le domaine du contrôle de la pollution de l’air.

© Biothermica 2018