biothermica

Notre énergie au service de l'environnement

Entete page

.

Usine de magnésium

Usine de magnésium

Une unité BIOTOX® a été pour la première fois installée dans l’industrie du magnésium afin de traiter des PCB, du chlorobenzène, des chlorophénols et des dioxines et furanes provenant d’un procédé de fabrication de magnésium. Les dioxines sont des composés chimiques très toxiques, qui affectent la santé humaine et qui se bio-accumulent. Ils sont formés à température basse à partir de composés chlorés et d’hydrogène. Les principales sources indentifiées sont les suivantes:

  • Production et raffinage du métal primaire et secondaire;
  • Production de plastiques à base de produits chlorés;
  • Blanchiment de la pâte;
  • Incinération de déchets spéciaux, biomédicaux, de boues et d’ordures ménagères;
  • Four à ciment brûlant des déchets toxiques;
  • Traitement du bois avec du pentachlorophénol.

Les dioxines comprennent tous les composés chimiques aromatiques connus comme étant des dibenzo-p-dioxines. Les composés dibenzo-p-dioxines reconnus pour leurs effets néfastes sur l’environnement et la santé publique sont ceux qui sont halogénés. Ce sont les composés les plus courants; on reconnaît plus de 75 dioxines chlorés, les plus toxiques étant le 2,3,7,8-TCDD, le dibenzofurannes (CFCs), les chlorophénols, le chlorobenzène et les chlorophénoxils.

Les technologies de traitement thermique des dioxines et furannes sont le plus efficaces lorsque l’oxydation se produit à des températures supérieures à 1 200 oC et plus. Biothermica a consacré d’importants efforts en R&D pour la mise au point d’une unité BIOTOX® adaptée à cette application.

© Biothermica 2018