biothermica

Our Energy for a Cleaner Environment

Entete page

.

Assainissement de l'air

Applications conventionnelles : Traitement des COV

La technologie d’oxydation thermique régénérative (OTR) s’est développée au cours des années 70 et 80. Au cours des années 90, elle occupe une place concurrentielle sur le marché des technologies destinées au traitement des émissions conventionnelles de COV. Aujourd’hui, cette technologie a acquis ses lettres de noblesse et affiche un taux de destruction supérieur à 99%, et ceci, à de faibles coûts d’opération. Biothermica possède l’expertise pour traiter des émissions provenant des secteurs industriels suivants :

  • Art graphique et imprimerie;
  • Atelier de peinture;
  • Textile;
  • Agro-Alimentaire;
  • Couvre-plancher;
  • Pétrochimie;
  • Et autres industries.

Applications particulières : Traitement des COC et des émissions corrosives

Au début des années 90, la technologie d’oxydation régénérative (RTO) n’est pas en mesure de traiter efficacement les fumées contenant des composés organiques condensables (COC). Son taux de destruction n’excède pas 90% et sa mise au point est ralentie en raison de trois difficultés majeures :

  • Dépôt et encrassement des conduites d’entrée et des lits de sellettes;
  • Allumage incontrôlée des dépôts dans les lits;
  • Incidents de surchauffe dommageable aux vannes et conduites.

Au cours des années 90, l’application de la technologie d’oxydation thermique régénérative (OTR) aux émissions corrosives n’atteint également pas le rendement espéré. Les principales difficultés rencontrées résident alors au niveau de l’opération et de la maintenance de l’appareil.

L’action combinée du resserrement des normes environnementales relatives aux COC et l’absence de technologies fiables, efficaces et économiques a incité le Division Recherche de Biothermica à restaurer un programme de développement destiné à adapter la technologie d’oxydation régénérative au traitement des COC. C’est en 1991, dans le cadre de ce programme, qu’une première unité fut installée pour filtrer les émanations d’une usine de papier goudronné.

L’expertise acquise depuis lors par Biothermica pour le traitement des COC et des émissions corrosives lui ouvre un important champ d’expertise. Biothermica est dorénavant reconnu pour l’excellence et la fiabilité de ses équipements et systèmes pour le traitement des émissions contenant des SRT, des HAP, et des dioxines et furannes. Le procédé BIOTOX a été appliqué dans les industries suivantes :

© Biothermica 2017