biothermica

Our Energy for a Cleaner Environment

Entete page

site d'enfouissement avec récupération des biogaz

.

Carbone et Énergie

Le biogaz produit par la décomposition des matières résiduelles au lieu d'enfouissement du CESM est acheminé par le réseau de captage constitué de plus de 350 puits, vers la centrale Gazmont où il est brûlé dans une chaudière. L'énergie produite sous forme de vapeur par la chaudière est acheminée directement vers la turbine à vapeur, où l'énergie thermique est transformée en énergie mécanique. Finalement, l'énergie mécanique de la vapeur est transformée par la turbine en énergie électrique par le biais d'un alternateur. L'électricité ainsi produite est ensuite livrée sur le réseau d'Hydro-Québec à une tension de 25 kV.

À la sortie de la turbine, la vapeur est refroidie dans 2 tours de condensation de type sèche/arrosée de façon à minimiser la formation de panaches de vapeur en hiver. La vapeur condensée est récupérée et pompée vers le dégazeur qui en enlève l'air dissous, et retourne à la chaudière après préchauffage dans un échangeur de chaleur.

Schéma de principe

Schéma d'opération de la centrale Gazmont avec récupération des biogaz générés par le site d'enfouissement

La centrale Gazmont d'une capacité de 25 MW est la deuxième plus importante centrale de production d'électricité à partir du biogaz au Canada. L'énergie produite par la centrale permet d'alimenter en électricité 10 000 habitations. Le procédé utilisé dans le cadre de la centrale Gazmont est principalement applicable aux lieux d'enfouissement de grande capacité, en raison notamment des coûts en capital importants. Toutefois, l'expertise développée par les partenaires de Gazmont permet d'appliquer de façon rentable d'autres technologies de valorisation telles que la combustion du biogaz dans des moteurs à combustion interne, dans le cas de lieux d'enfouissement de moindre envergure

Bénéfices environnementaux

Le projet Gazmont démontre que le contrôle puis la valorisation du biogaz permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre découlant de la décomposition des matières résiduelles et procurent une nouvelle source d'énergie se substituant à la consommation de combustibles fossiles traditionnels.

La combustion du biogaz à la centrale Gazmont permet de réduire d'environ 1 million de tonnes par année les émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. À ce jour, la centrale a accumulé quelque 8 millions de tonnes de CO2e en matière de réduction des gaz à effet de serre. En 2002, la société Gazmont se voyait octroyer le prix ÉcoGESte du gouvernement du Québec pour son importante contribution à la réduction des gaz à effet de serre de la province.

© Biothermica 2017