biothermica

Notre énergie au service de l'environnement

Entete page

.

Autorisation clé obtenue pour un projet novateur d'atténuation des émissions de méthane d'une mine de charbon

Lundi, 28 avril 2008

Montréal, Canada, le 28 avril 2008 – Biothermica annonce avoir reçu l’autorisation de la Mine Safety and Health Administration (MSHA) du Department of Labor des États-Unis pour réaliser un projet novateur de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) à la mine de charbon no. 7 de Jim Walter Resources située à Brookwood, Alabama.

Biothermica utilisera son système VAMOXTM d’oxydation thermique régénérative pour détruire du méthane contenu dans l’air issu du système de ventilation de la mine (ventilation air methane ou VAM) avant que ce dernier ne soit rejeté dans l’atmosphère. Ce projet de démonstration générera des réductions de GES de l’ordre de 40 000 tonnes de CO2 équivalent (tCO2e) annuellement.

«Une fois de plus, Biothermica fait figure de pionnier dans le domaine de la réduction des GES, nous serons en effet la première compagnie à oxyder du VAM d’une mine de charbon active en Amérique », a indiqué Guy Drouin, Président de Biothermica. « Notre projet sera également l’un des premiers au monde à générer des revenus basés sur la vente de crédits de carbone issus de la destruction du VAM ».

Le VAM constitue 60% à 70% des émissions de GES des mines de charbon souterraines. En 2007, les émissions de VAM représentaient 5% des émissions globales de GES d’origine humaine, soit approximativement 300 millions de tCO2e. Les États-Unis en sont le 2e plus grand émetteur, à hauteur de 18% de ce total.

«Traditionnellement considéré comme un simple rejet, l’air de ventilation constitue à présent une ressource valorisable sous forme de crédits de carbone pouvant être vendus sur le marché» explique Thomas E. McNider, Directeur général de l’ingénierie des mines chez Jim Walter Resources. « De plus, le système VAMOXTM de Biothermica ne nécessite aucune modification à nos équipements existants et demeure indépendant de nos systèmes de ventilation ».

Biothermica prévoit développer des projets d’oxydation du VAM fondés sur la monétisation des crédits de carbone à travers le monde dans le cadre de différentes initiatives de réduction des GES, tel le mécanisme de développement propre (MDP) du Protocole de Kyoto.

Biothermica se distingue déjà comme un des développeurs de projets MDP les plus performants dans le domaine des biogaz issus des sites d’enfouissement de déchets. Son projet situé à Nejapa, El Salvador, a notamment dépassé les objectifs de production de crédits de carbone dès sa première année d’opération.

Au sujet de Biothermica

Fondée à Montréal en 1987, Biothermica est un chef de file dans la conception, la construction et la livraison clés en main de solutions pour le contrôle de la pollution atmosphérique et la gestion des biogaz ainsi que de projets de production d’énergie renouvelable. De plus, Biothermica finance, structure et investit sous forme d’équité dans des projets techniquement pertinents. Biothermica a réalisé des projets en Amérique du nord, en Amérique Latine, en Asie (incluant la Chine), en Afrique et en Europe. www.biothermica.com

Au sujet de Jim Walter Resources

Jim Walter Resources Inc. (JWR) est le premier producteur mondial de charbon Blue Creek. Reconnu mondialement auprès des producteurs de charbon, le gisement Blue Creek est situé au coeur du bassin Warrior (États-Unis), riche en charbon. JWR fournit un charbon à teneur élevée en BTU et faible en soufre provenant de mines parmi les plus profondes du continent américain. Des clients présents sur cinq continents utilisent le charbon Blue Creek pour satisfaire leurs spécifications métallurgiques et thermiques exigeantes. www.jimwalterresources.com

Avertissement

Le présent communiqué de presse contient certaines données non historiques constituant des déclarations à caractère prévisionnel, et notamment les déclarations prospectives concernant des évènements, tendances, plans ou objectifs futurs. Ces déclarations sont fondées sur les vues et hypothèses actuelles de la Direction de l’entreprise et sont sujettes à des risques et aléas susceptibles d’entraîner une différence entre les résultats réels et ceux contenus explicitement ou implicitement dans ces déclarations.

© Biothermica 2018