biothermica

Notre énergie au service de l'environnement

Entete page

.

Biothermica conclut un premier échange de crédits avec le gouvernement du Luxembourg

mardi, 6 février 2007

Montréal, 6 février 2007 – La firme de courtage Evolution Markets Inc annonce aujourd'hui qu’elle a conclu un premier échange de crédits de carbone entre le Gouvernement du Luxembourg et Biothermica Énergie Inc, en vertu du Mécanisme de Développement Propre (MDP) du Protocole Kyoto. La vente de réductions d'émissions certifiées découle d’un important projet de valorisation énergétique des biogaz d’un site d’enfouissement sanitaire au Salvador financé par Biothermica, une firme montréalaise, et marque la première transaction de sa division Énergie. Rappelons que le méthane contenu dans le biogaz est un GES régi par le Protocole de Kyoto qui est 21 fois plus nocif que le CO2.

Grâce au savoir-faire développé par Biothermica depuis plus de vingt ans dans la récupération des biogaz des sites d’enfouissement et de réduction des gaz à effets de serre (GES) dans le cadre notamment du projet Gazmont, l’entreprise canadienne réalise un des premiers projets du genre dans le cadre du Mécanisme de Développement Propre du protocole de Kyoto. « Le marché du carbone est actuellement en pleine effervescence », selon monsieur Guy Drouin, président de Biothermica. « Et, bien que le gouvernement canadien n’ait pas instauré de système d’échange de crédits de carbone à ce jour, nous n’hésitons pas à investir dans de tels projets à l’étranger compte-tenu des multiples opportunités qui existent présentement pour contrer les émissions de GES responsables des changements climatiques ».

Par le biais de cette entente, Biothermica consent à vendre 325,000 tonnes de réduction de GES au Gouvernement du Luxembourg, soit tout autant de crédits. Ces crédits seront générés par son projet de valorisation énergétique des biogaz du site d’enfouissement sanitaire de Nejapa, situé dans le nord du Salvador. Rencontrant les exigences régissant le Mécanisme de Développement Propre du Protocole Kyoto, les crédits de carbone vendus au Gouvernement de Luxembourg seront générés entre 2006 et 2012.

« L’échange intervenu entre Biothermica et le Gouvernement luxembourgeois est l’exemple parfait de ce pourquoi le Mécanisme de Développement Propre à été conçu» explique M. Andrew Ertel, Président Directeur général d’Evolution Markets Inc. « La mise en place d’un marché du carbone et la vente de crédits compensatoires ont rendu possible ce projet salvadorien. D’autre part, le Luxembourg peut ainsi réduire ses émissions de gaz à effet de serre».

Le lieu d’enfouissement sanitaire de Nejapa reçoit les matières résiduelles municipales du Salvador métropolitain. Ce projet, qui se réalisera en deux phases, propose initialement de récupérer et de brûler le méthane puis, dans un second temps, de compléter la construction d’un système de valorisation énergétique des biogaz permettant de produire initialement 6 MW d’électricité, favorisant ainsi de nouvelles réductions d'émissions de GES. De plus, le projet Nejapa de Biothermica constitue le premier du genre à avoir reçu, en juillet 2006, une garantie de l'Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA) de la Banque mondiale. Cette garantie couvre certains risques non commerciaux pouvant affecter l'exécution du projet enregistré auprès du Conseil Exécutif du MDP.

« Nous sommes fiers d’avoir conclu cette première transaction », affirme M. Drouin. Grâce à la technologie éprouvée de réduction des gaz à effet de serre mise au point et l’obtention de la garantie de MIGA, le projet de Nejapa s‘avérait parfaitement adapté au marché du carbone. Ultimement, cet échange démontre l'effet de levier que peut avoir le marché de carbone en permettant à l’Amérique Latine de tirer profit de technologies de pointe en valorisation énergétique développée au Canada et ultimement engendrer un bénéfice environnemental global.

Le Mécanisme de Développement Propre est un des trois mécanismes souples du Protocole de Kyoto conçus pour encourager l'investissement dans des projets de réduction d'émissions de gaz à effet de serre dans les pays en voie de développement. Les pays industrialisés qui se sont engagés à réduire leurs émissions conformément au Protocole de Kyoto, peuvent ainsi utiliser des crédits tirés de projets MDP afin de rencontrer leurs obligations. Le Luxembourg en tant que membre de l’Union européenne, a signé et ratifié le Protocole de Kyoto et s’est engagées à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 8% en dessous du niveau de 1990 d’ici 2012. Dans ce contexte, le Luxembourg s’est engagé à réduire ses émissions de 28%.

AU SUJET DE BIOTHERMICA
Fondée en 1987, Biotermica est une société de technologie spécialisée dans le développement, la conception et la construction de projets clé-en-mains reliés au traitement des gaz et des matières résiduelles. Elle possède quatre divisions: la division Contrôle de la Pollution de l'air, la division Biogaz, la division Énergie et la division Commerce du Carbone.

Sa division Energie se spécialise essentiellement dans la valorisation des biogaz, de la biomasse et de toutes les formes d'énergies renouvelables disponibles localement (vent, soleil, géothermie) et dans l'intégration optimale de ces ressources. Elle est en mesure de mener toutes les étapes nécessaires à la réalisation d'un projet de production d'énergie, des études de faisabilité jusqu'à sa conception, sa construction et son financement. La division Energie développe également dans ses laboratoires des technologies de valorisation énergétique de biomasse et des déchets solides (gazéification et pyrolyse). Elle innove également au niveau de l’intégration des différentes formes d’énergies renouvelables.

AU SUJET D’EVOLUTION MARKETS
Evolution Markets Inc constitue le plus important courtier de produits environnementaux à l’échelle mondiale. Fondée en l’an 2000, la maison de courtage facilite les transactions de gré à gré sur le marché du carbone, des émissions américaines, de l'énergie renouvelable, des dérivées météorologiques, du charbon, du gaz naturel, du combustible nucléaire et des marchés de biocarburants. Evolution Markets fait figure de pionniers dans le secteur de l'énergie et des marchés environnementaux, ayant simplifié les premiers échanges commerciaux dans le cadre du Mécanisme de Développement Propre du Protocole de Kyoto.

© Biothermica 2018